Vaccination Voyage

Santé : zoom sur la dengue et le chikungunya

Publié par le , Mis à jour le 05/03/2015 à 10:27

Définitions

La dengue et le chikungunya sont deux maladies virales endémiques des pays tropicaux. Il existe 4 types de virus de la dengue(DENV) le DEN1, DEN2, DEN3 et DEN4, il est ainsi possible d’être infecté quatre fois par un virus de la dengue. 

Le virus du chikungunya (CHIKV) est un alpha virus à ARN qui comprend deux types génétiques. La transmission se fait seulement par l’intermédiaire des moustiques femelles appartenant à la famille des Flaviridae. Ces moustiques sont le plus souvent des Aedes albopictus surnommés « moustique tigre »  et des Aedes aegypti. Les symptômes apparaissent en moyenne après une période d’incubation silencieuse de 4 à 7 jours.

Les symptômes propres à la dengue sont : maux de tête, arthralgies, myalgies et lombalgies. Il existe aussi d’autres symptômes comme les douleurs rétro-orbitaires, des nausées, des éruptions cutanées au niveau des membres inférieurs en particulier. La maladie évolue sur une semaine à 10 jours. Des formes sévères appelées dengue hémorragique sont essentiellement observées chez les enfants de moins de 15 ans. Ces formes sévères se traduisent par des hémorragies multiples, notamment gastro-intestinales, cutanées et cérébrales, par des vomissements répétés et par l’hypotension.

Pour le chikungunya, les symptômes sont des douleurs musculaires importantes, une éruption cutanéeau niveau du tronc et des membres, une inflammation d’un ou plusieurs ganglion(s) lymphatiques cervicaux ou encore une conjonctivite. Des saignements des gencives ou du nez, des syndromes digestifs : douleurs abdominales, diarrhée font également partie des symptômes. Chez les enfants le chikungunya se traduit comme une simple grippe.

Les zones de proliférations

On retrouve ces maladies là où on trouve les moustiques Aedes. Ainsi, la Dengue se retrouve principalement dans la zone intertropicale de l’Asie du Sud-est et  ne cesse de s’étendre à l’Océan Indien, au Pacifique Sud, aux Antilles et à l’Amérique Latine.En 2010, les premiers cas de dengue ont été découverts dans le sud-est de la France. Parallèlement, le chikungunya a été localisé le plus souvent dans les iles de l’Océan Indien mais également en Europe, ou en Italie 300 personnes ont été touchées par une épidémie de Chikungunya. En  mars 2005, les îles Seychelles, Maurice et Mayotte ont été touchées par l’épidémie de virus chikungunya et deux cas d’importation en provenance de Madagascar ont été identifiés en Guyane française en mars 2006. L’Afrique et l’Asie ne sont pas en reste car la dernière épidémie importante est survenue en 2007 au Gabon avec  5000 cas suspects et 1.3 millions de personnes ont été infectées en Inde. Au printemps 2010, il refait surface sur l’ile de La Réunion, avec une vingtaine de cas confirmés.

Traitements et vaccins

Il n'existe ni traitement préventif ni traitement curatif spécifique pour la dengue et le chikungunya. Le traitement est purement symptomatique, reposant sur des traitements antidouleur et anti-inflammatoires, le repos, la réhydratation et l’atténuation de la fièvre à l'aide de médicaments antalgiques et antipyrétiques à base de paracétamol.

Un vaccin contre la dengue est en cours d’élaboration et sera bientôt en phase d’essais cliniques.

Prise en charge du traitement

Comme il n’existe pas de vaccins contre ces deux maladies, la seule façon de se protéger est d’utiliser des produits anti-moustiques (moustiquaires, etc.) et d’éliminer toutes eaux stagnantes aux alentours. La Sécurité Sociale et les mutuelles ne prendront en charge que les médicaments qui seront prescrits par un médecin. La prise en charge pour les militaires mobiles est limitée à 1 boîte ou 1 flacon par mois et par bénéficiaire pour une durée de 3 mois, quelle que soit la durée de l'affectation. Les personnes décidant de voyager dans les pays à risques se chargeront de leur propre protection et bénéficieront de remboursements s’ils effectuent un achat de médicaments inclus dans le traitement symptomatique de ces maladies et precrit par un médecin.

Article précédent
Article suivant
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES