Vaccination Voyage

Tout savoir sur la Grippe A

Publié par le , Mis à jour le 28/03/2019 à 17:42

Le vaccin de la grippe saisonnière pour prévenir la grippe A

La grippe A : qu’est-ce que c’est ?

La grippe A (H1N1) de 2009 est une maladie respiratoire aiguë de l'être humain apparue en 2009. Comme son nom l’indique, cette maladie est une grippe. Elle est cependant due à un virus A, le H1N1. Ce virus n’avait jamais touché l’homme auparavant, n’a jamais été à l’origine de grippes saisonnières et est capable de survivre jusqu’à 48 heures à l’air libre.

Le mode de transmission de la grippe A est identique à la grippe normale : par voie aérienne, c’est  à dire la toux et les éternuements d’une personne portant le virus. Elle se transmet également par contact manuel direct avec la personne infectée ou indirect par l’utilisation ou le contact avec des objets touchés par la personne. Une forte fièvre, des maux de tête, des douleurs articulaires et musculaires, des vomissements et diarrhées, des  toux et maux de gorge, des écoulements nasaux font partie des symptômes de la grippe A. Les symptômes de la grippe A sont proches de ceux de la grippe saisonnière et peuvent durer pendant une semaine.

Les pays touchés

La pandémie de grippe A est actuellement en phase modérée selon l’Organisation Mondiale de la Santé. Les Amériques enregistrent le taux de cas de grippe A le plus élevé avec 80% des cas recensés dans le monde. Suivi de l’Asie, vu sa forte démographie et de l’Afrique. Le taux de mortalité du à la grippe A ne dépasse pas 1% même dans les régions à forte incidence comme ceux d’Amérique.

Le traitement de la grippe A

Le traitement de la grippe A en cas d’infection est le même que pour la grippe saisonnière. Le malade doit se reposer, beaucoup boire et prendre des antalgiques pour atténuer la douleur. Pour éviter de contaminer d’autres personnes et pour un meilleur rétablissement, il est préférable que le malade reste à son domicile pendant quelques jours. Après lui avoir prodigué les soins nécessaires ou après avoir été en contact avec le malade, se laver les mains est primordial. Cela est valable même si il n’y a pas de malade chez soi, étant donné que l’hygiène corporelle et l’hygiène de vie (sommeil, alimentation, exercice physique) minimise le risque d’infection par la grippe. Il est également important d’aérer son logement le plus fréquent possible.

Se faire vacciner contre la grippe saisonnière peut également être une option pour prévenir la grippe A. La grippe A étant du même type que la grippe saisonnière, le vaccin aura le même effet. Demandez toutefois l’avis de votre médecin traitant.

La prise en charge

Comme la grippe A ne nécessite pas beaucoup de soins sauf en cas de complications, notamment chez les personnes âgées et les femmes enceintes, la Sécurité Sociale ne rembourse que les médicaments achetés et répondant aux critères de remboursement. Si une personne décide toutefois de se faire vacciner contre la grippe A en choisissant le vaccin contre la grippe saisonnière, ce vaccin sera remboursé par la Sécurité Sociale.

Le taux de remboursement va des 70% habituels à 100% pour les personnes âgées et pour les personnes souffrant d’affections de longues durées. Le remboursement ne se fera que sur présentation d’une ordonnance médicale et si la vaccination se fait dans un institut homologué, par un médecin ou par une infirmière qui agira sous prescription médicale. Les mutuelles santé proposent également de rembourser le ticket modérateur sous certaines conditions. Pour s’assurer d’un remboursement efficace et satisfaisant, se renseigner et comparer sont les meilleures options à choisir.

Article précédent
Article suivant
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES