Vaccination Voyage

Tout savoir sur la grippe

Publié par le , Mis à jour le 22/05/2013 à 17:43

La maladie

C’est une maladie infectieuse touchant les mammifères, la volaille ainsi que les humains. Chez l’homme, elle est épidémique surtout pendant l’hiver et l’automne, c’est pourquoi elle est qualifiée de grippe saisonnière. La grippe est due, non pas à un virus, mais à trois virus à ARN appartenant à la famille des Orthomyxoviridae. Il en existe trois types : A, B et C qui se différencient par l’antigénicité  de leurs nucléoprotéines. Le virus A, étant plus virulent, est le principal vecteur des pandémies de grippe. Les cas de grippe modérés et donc rares sont dues au virus de type C. Le virus de type B est également un responsable des épidémies grippales annuelles et est spécifique à l’homme. La transmission du virus de la grippe se fait par voie respiratoire. Ainsi, les postillons, les  propulsions de salives, de toux et de sécrétions nasales sont les principaux modes de transmissions. Une fois infecté, le malade est atteint de transformations neurophysiologiques. Les symptômes marquant le syndrome grippal de la grippe saisonnière sont la fièvre, les maux de tète,  les toux incessantes, la pharyngite, etc. Ces symptômes apparaissent soudainement et disparaissent aussitôt après seulement quelques jours.

Propagation et foyers infectieux

La grippe est présente dans presque tous les pays du monde, surtout en période hivernale et en automne. Elle fait l’objet, à chaque épidémie, de dépenses pouvant atteindre des milliards de dollars aux États-Unis et des millions d’euros en France.Elle est, la plupart du temps, assimilée à un simple rhume ou à un coup de froid mais la grippe est pourtant une maladie nécessitant le plus grand soin et une grande prudence.

En effet, le taux mondial de mortalité due à la grippe est très élevé (entre 250 000 et 500 000 morts par an). La mort est souvent due à la négligence provoquant des complications mortelles telles que la pneumonie bactérienne et la déshydratation. Durant les périodes hivernales en France, la grippe touche jusqu’à 7 millions de personnes et cause la mort d’environ 1000 personnes par an comprenant essentiellement les enfants et les personnes âgées.

Traitement et vaccin antigrippal

Les traitements contre la grippe sont purement symptomatiques, comme la prophylaxie et les antiviraux.Un vaccin est toutefois disponible et est fortement recommandé même s’il n’est pas obligatoire. Comme la volaille est sujette à la grippe, elle doit également bénéficier d’une vaccination pour minimiser le risque de contagion. Comme la grippe est saisonnière, le vaccin antigrippal est à administrer chaque année. La vaccination est primordiale pour les enfants en bas âge et pour les personnes âgées, ces personnes ayant un système immunitaire faible ou affaiblie.

En France, il peut être administré par un médecin, à l’Institut Pasteur à Paris ou au centre de vaccination international d’Air France. Le prix d’une injection de ce vaccin antigrippal est d’environ 15€.

Prise en charge du vaccin

A ce jour, la Sécurité Sociale rembourse le vaccin antigrippal à hauteur de 65% dès lors que l’acte médical est réalisé chez un médecin ou infirmier et remboursé par la Sécurité Sociale ou dans un établissement public de santé. Pour les personnes âgées de plus de 65 ans, les personnes atteintes d’une affection de longue durée, les personnes atteintes d’asthme, la Sécurité Sociale peut rembourser le vaccin à 100% du tarif conventionné. Pour cela, il suffit simplement de retourner le bon de prise en charge à l’assurance maladie.

Si vous ne faites pas partie de cette tranche de personnes, optez pour une mutuelle santé qui optimisera votre remboursement en prenant en charge le ticket modérateur. Les formules de remboursements supplémentaires de ces mutuelles sont toutefois avantageuses pour tout un chacun.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES