Vaccination Voyage

Tout sur la Méningite : origine, traitement et prise en charge.

Publié par le , Mis à jour le 19/11/2014 à 14:25

Description de la maladie

Une méningite est une lésion des méninges, la membrane qui enveloppe le cerveau et la moelle épinière.  D'origine infectieuse c’est une maladie virale généralement causée par le virus Coxsackie A ou par les bactéries méningocoques et streptocoques.

La bactérie est transmise par l’Homme par l’intermédiaire de la salive et les sécrétions nasales, et en partageant des ustensiles privés tel que les bouteilles d’eau, brosses à dents, etc.

L’incubation dure généralement 3 à 4 jours mais peut être prolongée jusqu’à une dizaine de jours avant l’apparition des symptômes.

Les symptômes de la méningite étant :

  • forts maux de tête,
  • angine,
  • hyperthermie et malaises,
  • vomissements,
  • raideur de la nuque, douleurs au niveau de la colonne vertébrale,
  • trouble digestif,
  • difficulté à supporter la lumière, les sons,
  • torpeur ou stupéfaction, évanouissement subit, coma,
  • apparition de taches hémorragiques sous la peau.

Chez le nouveau-né et le nourrisson, ces symptômes sont moins marqués.  

Il existe trois origines de méningites : les méningites virales qui sont bénignes (80% des cas), les méningites parasitaire, assez rares, et les méningites bactériennes (20 à 25% des cas), plus fréquentes, plus graves et pouvant être fatales.

La méningite peut causer de graves lésions cérébrales, la surdité ou des troubles de l’apprentissage chez 10 à 20% des survivants. Les méningites bénignes n’ont généralement pas de conséquences graves. En revanche, les plus graves entraînent des séquelles neurologiques (handicaps). Si elle n'est pas traitée, la méningococcie peut-être mortelle dans 10% à 15%, en général dans les 24 à 48 heures qui suivent l’apparition des symptômes. En France la méningite est sur la liste des maladies infectieuses à déclaration obligatoire

Répartitions géographiques

Cette répartition géographique ne reflète pas entièrement le risque car tous les pays du globe sont concernés par cette maladie. C'est dans la ceinture de la méningite, qui s'étend de l’Afrique sub-saharienne, du Sénégal à l'ouest jusqu'à l'est de l’Éthiopie, que l'on enregistre les taux les plus élevés de prévalence de cette maladie.

Le méningocoque du sérogroupe A est responsable d’environ 80% à 85% des cas dans la ceinture méningitique, où des épidémies surviennent tous les 7 à 14 ans. Les souches de type B et C prédominent à l'heure actuelle en Amérique et en Europe, tandis que la souche de type A prédomine en Afrique et en Asie.

Traitements et vaccins

Le traitement antibiotique est à faire le plus rapidement possible,  par voie intraveineuse et est poursuivi pendant 4-7 jours. La ceftriaxone ouchloramphénicol huileux est le traitement privilégié en France. Il se fait par injection intramusculaire et propose la  possibilité d’avoir recours à la pénicilline en cas d’allergies.  

En France, les vaccins méningococciques disponibles sont : Mencevax, Meningitec, Menjugatekit, Menveo, Neisvac, Vaccin Méningococcique A + C

La vaccination est recommandée pour les enfants, adolescents et adultes, comptant se rendre dans des régions à risques.

A ce jour, aucun vaccin n’existe contre le méningocoque du groupe B à l’origine des deux tiers des méningites. On constate une diminution des cas causés par le méningocoque du groupe C, dans les pays où le vaccin du a été mis en place.

Si vous souhaitez réaliser un pèlerinage à la Mecque, l’immunisation avec le vaccin contre quatre souches ACW135Y est une obligation de visa.

Sécurité Sociale et remboursement

Une seule injection de vaccin contre la méningite est vendue approximativement 24 euros. Le vaccin, méningite C, est remboursé par la Sécurité Sociale.

Toutefois, certaines mutuelles santé  peuvent rembourser les vaccins non pris en charge par la Sécurité Sociale. Dans le cadre d’une demande de remboursement, vous devrez fournir les reçus et factures de vaccinations.

Article précédent
Article suivant
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES