Vaccination Voyage

Qu'est-ce que la légionellose ? Causes, symptômes et traitements

Publié par le

La légionellose : cause, symptômes et traitements

La légionellose est une maladie infectieuse due à une bactérie de la famille des Legionellaceae. Également connue sous le nom de « maladie du légionnaire », elle fait son apparition aux Etats-Unis en 1976. Son incidence en France est de 1 540 cas en 2010 selon l'institut de veille sanitaire.

Histoire, cause et épidémiologie de la légionellose

Maladie d’origine bactérienne, la légionellose entraine une infection pulmonaire aigüe. Cette maladie infectieuse est due à une bactérie d'origine hydro-tellurique de la famille des Legionellaceae. Le genre Legionella comprend une cinquantaine d’espèces ; la plus connue étant la Legionella pneumophila (90 % des cas de légionellose sont dus à la seule Legionella pneumophila). Cette dernière a été identifiée pour la première fois en 1977.

Faisant partie de la flore aquatique, les Legionella sont trouvées dans de nombreuses sources d’eaux douces chaudes (de 30 à 60°). Elles sont en effet résistantes à la chaleur. Ce sont des bactéries intracellulaires qui peuvent néanmoins survivre à l’extérieur des cellules. La voie la plus courante de transmission passe par l’inhalation d’aérosols contaminés. L’infection peut également survenir par aspiration d’eau contaminée. Il n’existe néanmoins aucun cas de contamination inter-humaine.

La légionellose tire son nom d’une épidémie survenue en 1976 chez 182 participants du 58e congrès de la Légion Américaine à Philadelphie. Parmi eux 29 en sont décédés. Depuis, diverses épidémies sont apparues en Amérique du Nord, en Asie et en Europe. Chaque année, 8 000 à 18 000 cas sont diagnostiqués aux Etats-Unis. En France, ce sont entre 1200 et 1500 cas qui sont recensés chaque année.

 

legionellose

 

Quels sont les symptômes de la légionellose ?

La période d’incubation de la légionellose est de 2 à 10 jours. Passée cette période, la maladie se manifeste par des infections pulmonaires aiguës de type pneumopathies. Les premiers symptômes ressemblent alors à une grippe : fièvre et toux. La fièvre augmente par la suite lui et peut atteindre 39.5 °C. A ce stade le malade ressent des sensations de malaise, des douleurs abdominales et peut être atteint de troubles psychiques. Deux types de complications peuvent se manifester : une insuffisance rénale aiguë et une insuffisance respiratoire irréversible. La gravité de la maladie va d’une toux sans gravité à une pneumonie rapidement mortelle.

Quelle prévention contre la légionellose ?

Les Legionella prolifèrent essentiellement chez les individus les plus fragiles tels que les nourrissons ou personnes âgées. Il n’existe aujourd’hui aucun vaccin contre la légionellose. Résistante aux pénicillines habituellement utilisées dans le traitement des pneumopathies, la bactérie peut être combattue par d’autres antibiotiques :

  • l’érythromycine ;
  • la rifampicine ;
  • la ciprofloxacine.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES