Vaccination Voyage

Qu'est-ce que la lèpre ? Causes, symptômes et traitements

Publié par le , Mis à jour le 19/12/2018 à 09:32

La lèpre : cause, symptômes et traitements

La lèpre, cette maladie ancestrale, est une maladie chronique d’origine bactérienne qui se transmet via des gouttelettes buccales ou nasales. Malgré aux idées répandues, la maladie est peu contagieuse. Selon les chiffres de l’OMS, il existe aujourd’hui 2,8 millions de lépreux dans le monde.

Histoire, cause et épidémiologie de la lèpre

Maladie chronique d’origine bactérienne, la lèpre est provoquée par une bactérie nommée Mycobacterium leprae. Si pendant longtemps les scientifiques pensaient que seuls les humains étaient réservoirs de cette bactérie, de récentes études montrent que certains tabous sauvages de Louisiane et du Texas ainsi que des écureuils roux sur certaines îles britanniques en sont également porteurs.

La bactérie responsable de la peste est transmise par inhalation des gouttelettes buccales ou nasales provenant d'un lépreux contagieux. La lèpre reste toutefois peu contagieuse et ne se transmet que suite à des contacts étroits et prolongés avec une personne infectée.

Les premiers cas répertoriés datent de 600 avant J-C. Cette maladie ancestrale a été décrite dans diverses littératures des civilisations anciennes. Définie comme problème de santé publique par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la lèpre a été éliminée au niveau mondial en 2000 (dans 108 des 122 pays où elle était considérée comme problème de santé publique). Si ces 20 dernières années, plus de 12 millions de lépreux ont été guéris, la lèpre reste toutefois un problème majeur dans 14 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine. L’OMS estime qu’il existe aujourd’hui 2,8 millions de lépreux dans le monde.

 

lepre-main

 

Quels sont les symptômes de la lèpre ?

Il existe différents types de lèpre que l’OMS a classé en deux formes cliniques :

  • Formes paucibacillaires ;
  • Formes multibacillaires.

La période d’incubation de la peste est relativement longue puisqu’elle est en moyenne de 5 ans. Si dans certains cas les symptômes se manifestent dès la première année, dans d’autres ils peuvent mettre jusqu’à 20 ans avant d’apparaître. La maladie provoque des lésions cutanées et nerveuses. Elle touche principalement la peau, les nerfs périphériques, la muqueuse des voies respiratoires supérieures ainsi que les yeux. Sans traitement, la maladie peut entraîner des lésions progressives et permanentes.

Quelle prévention contre la lèpre ?

La peste se guérit grâce à la polychimiothérapie (PCT). Ce traitement, préconisé par l’OMS depuis 1981, permet de guérir la maladie mais aussi d’éviter les invalidités. Il consiste à l’administration de trois antibiotiques :

  • Dapsone ;
  • Rifampicine ;
  • Clofazimine.

Après l’administration d’une première dose les malades ne sont plus infectieux et ne peuvent donc plus transmettre la maladie. Si la lèpre paucibacillaires peut être guérie en 6 mois, celle multibacillaires l’est en 12 mois.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES