Vaccination Voyage

Qu'est-ce que la leptospirose ? Causes, symptômes et traitements

Publié par le

La leptospirose : cause, symptômes et traitements

Maladie bactérienne présente dans le monde entier, la leptospirose est causée par des bactéries pathogènes telle que l’espèce Leptospira interrogans. Cette maladie, à dominante tropicale, est responsable de plus de 100 000 morts chaque année dans le monde.

Histoire, cause et épidémiologie de la leptospirose

Décrite en 1886 par le médecin allemand Adolf Weil comme une « une forme bruyante d'ictère flamboyant » (jaunisse intense), la leptospirose est provoquée par une bactérie genre Leptospira, ordre des spirochètes. Cette dernière se maintient assez facilement dans l’eau douce ou encore les sols boueux, ce qui favorise la contamination. Les principaux réservoirs de ces bactéries pathogènes sont les rongeurs, et en particulier les rats. Néanmoins, des études menées en 1931 ont prouvé que si certains leptospires sont plus fréquemment associés à une espèce animale particulière, l’ensemble des espèces de mammifères peuvent être infectées.

Si la leptospirose est une maladie de répartition mondiale, elle est plus fréquente dans les zones à dominante tropicale et subtropicale. En France métropolitaine cette maladie bactérienne touche près de 600 personnes chaque année. Alors que l’incidence annuelle est de 0,4 à 0,9/100 000 habitants en France métropolitaine, elle est de 50 ou 100 fois plus élevée dans les régions tropicales.  Les pays d’Asie du Sud-Est, d’Afrique et d’Amérique latine sont ainsi les plus touchés. Selon les estimations, plus d’un million de cas sévères sont recensés chaque année dans le monde. Le taux de mortalité est quant à lui supérieur à 10 %.

 

Leptospira-bacterie

 

Quels sont les symptômes de la leptospirose ?

L’incubation dure en moyenne de 4 à 14 jours. La maladie se présente sous des formes variées, qui rendent son diagnostic difficile. Diverses formes cliniques sont alors décrites (syndrome grippal, etc.). Dans sa forme modérée, la maladie commence avec des douleurs musculaires, des douleurs articulaires, des maux de tête ainsi qu’une fièvre élevée. Cette phase peut durer de 3 à 7 jours où la fièvre se normalise progressivement. La maladie peut toutefois évoluer vers une atteinte rénale, hépatique, méningée ou pulmonaire. L'examen peut également montrer une hémorragie conjonctivale ou bien encore un herpès labial.

Les formes graves (ictéro-hémorragique ou maladie de Weil) associent rougeur d'une vasodilatation cutanée avec un teint jaune safran, insuffisance rénale aiguë, atteinte neurologique et manifestations hémorragiques sévère. Si pour ces formes la convalescence est longue, elle est généralement sans séquelles.

Quelle prévention contre la leptospirose ?

Pour se prémunir, les organisations conseillent de mener des campagnes de dératisation ou encore de contrôles des effluents des élevages industriels. En France, un vaccin monovalent est proposé aux travailleurs très exposés tels que les éboueurs ou égoutiers. Ces derniers doivent toutefois se protéger en portant gants, lunettes et bottes. Pour ce qui est des chiens, un vaccin multivalent est également utilisé.

Les formes graves de leptospirose demandent une hospitalisation. Le traitement de référence est l’administration d’antibiotiques (amoxicilline, céphalosporine et cyclines) afin de diminuer le risque de complications mais aussi atténuer les symptômes et raccourcir l’évolution de la maladie. Les méthodes de réanimation peuvent également être nécessaires pour des complications viscérales et métaboliques.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES