Vaccination Voyage

Qu'est-ce que la rage ? Causes, symptômes et traitements

Publié par le

La rage : causes, symptômes et traitements

La rage est une maladie d'origine virale. Ce virus, transmis par des animaux sauvages, se fixe sur le système nerveux central, plus précisément sur le cerveau et la moelle épinière. Dans le monde, 59 000 personnes décède chaque année à cause de ce virus.

La rage, un virus responsable de 59 000 décès chaque année

Très répandu dans le monde, le virus de la rage est responsable de près de 59 000 décès chaque année. Si les victimes se trouvent principalement en Asie et en Afrique, ce rhabdovirus est également présent en France. En 2016, environ 4 200 personnes ont ainsi reçu un traitement, rapporte l’Institut Pasteur.

Quelles sont les causes de la rage ?

Le virus de la rage (genre Lyssavirus) est le plus souvent transmis par les chiens mais peut également l’être par d’autres animaux sauvages. C’est notamment le cas des chauves-souris, qui hébergent des virus différents de ceux du canin ou du renard.

Lorsqu’ils sont infectés, les animaux deviennent vecteurs du virus. Ce dernier est en effet présent dans la salive de l’animal en fin de maladie. La transmission peut alors se faire par morsure, griffure mais aussi léchage de plaies ou de muqueuses.

Pour ce qui est de la contamination d’homme à homme, elle est excessivement rare. Elle peut avoir lieu suite à des évènements exceptionnels comme des transplantations d’organes.

 

chien-grillage

 

Quels sont les symptômes de la rage ?

La période d'incubation, c'est à dire le délai entre la contamination et l'apparition des premiers symptôme est d'environ 30 à 45 jours. La mort survient seulement 2 à 10 jours après l’apparition des premiers symptômes.

Le virus commence par se multiplier à son point d’entrée dans le tissu musculaire. Ce rhabdovirus est neurotrope, il infecte alors le système nerveux et affecte son fonctionnement. Au début de la maladie plusieurs troubles sont répertoriés : des maux de tête, de la fièvre et parfois une douleur au niveau de l’endroit touché.

Le patient est souvent atteint d’une dysphagie (difficulté à avaler) et de troubles neuropsychiatriques. Due à la dysphagie, une hydrophobie peut se déclarer. Au contact de l’eau, le malade souffre de brûlure ou est victime d’une crise de panique. La malade peut ensuite sombrer dans un état dépressif et être victime d’hallucinations et d’insomnies. Outre voir sa production de larmes et de salive s'accroître, la personne touchée peut également connaître des paralysies.

Quels traitements contre la rage ?

Le virus rabique peut être prévenu efficacement par la vaccination. En cas de contact avec un animal suspecté d'avoir la rage, il faut donc rapidement consulter un médecin. Le nettoyage des plaies avec un antiseptique peut être fait avant de consulter.  

Pour prévenir, le traitement comprend une vaccination (4 ou 5 injections intramusculaires de vaccin réparties sur un mois), accompagnée dans certains cas d'une sérothérapie antirabique. Ce traitement doit être donné le plus rapidement possible après exposition. La vaccination chez les personnes mordues ou griffées par un animal suspect n’est réalisée que dans des centres de traitement antirabique agréés par le ministère de la Santé.

Les vaccins contre la rage (Vaccin rabique Pasteur, Rabipur) ne sont pas pris en charge par l'assurance maladie

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES