Vaccination Voyage

Santé au Japon : ce qu'il faut savoir avant de partir en voyage

Publié par le , Mis à jour le 13/02/2017 à 17:13

Japon : renseignez-vous sur les couvertures santé avant de partir

Le Japon est un pays asiatique qui vaut largement le détour. Sur place, traditions et modernité se conjuguent à la perfection. Cet archipel volcanique se démarque par son étonnante culture et ses superbes paysages. Avant de partir pour le Japon, vous devez connaître différentes informations notamment au niveau sanitaire.

Les risques de santé au Japon

Avant de vous envoler pour le Japon, vous devez savoir qu’il s’agit d’un pays sûr en matière de santé. Les principales infections ont été éliminées depuis bien longtemps déjà, notamment l’encéphalite japonaise dont le risque est désormais quasi nul.

La diarrhée du voyageur est assez fréquente mais il faut adopter une hygiène alimentaire stricte. Bien que les risques de parasitoses intestinales soient très faibles (comparables aux risques en Europe), il vaut mieux éviter les fruits de mer pas assez cuits ou crus. A noter que des cas de rougeole et de grippe aviaire ont été enregistrés il y a quelques années, mais les épidémies ont été parfaitement contrôlées.

Il faut souligner que les risques de dengue sont très faibles et aucun cas récent n’a été signalé. Néanmoins, il est recommandé de se protéger contre les moustiques, surtout en journée.

Les vaccins à prévoir pour votre voyage au Japon

Etant donné le niveau de santé au Japon, il n’y a pas de vaccin obligatoire en vue d’un séjour sur place. Vous devez toutefois vérifier que votre carnet de vaccination est à jour. Une vaccination contre la typhoïde, la grippe, l’hépatite A et l’encéphalite japonaise peut être envisagée.

Que faire en cas de soucis de santé ?

En cas d’imprévus, il faut savoir que les infrastructures sanitaires sont d’excellente qualité. Néanmoins, les soins sont onéreux et le règlement doit se faire immédiatement. En outre, il existe des régions où les soins de qualité ne sont pas accessibles. Dans tous les cas, il est conseillé de se renseigner auprès de l’ambassade pour obtenir la liste des praticiens recommandés. Enfin, contracter une assurance assistance internationale est vivement conseillé.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES