Vaccination Voyage

Prévention santé pour un voyage au Burundi

Publié par le

Le Burundi est un petit pays africain situé entre le Rwanda et la Tanzanie. Dans ce pays ayant pour superficie 27 830 km² et ayant pour capitale Bujumbura, les langues utilisées sont le Kirundi et le français. La monnaie qui y est utilisée est le Franc burundais. Mais avant de se rendre dans ce pays plein de charme, un bilan santé est nécessaire.

Les risques sanitaires du pays

Comme tous les pays tropicaux, le paludisme et la fièvre jaune sont les premières maladies vectorielles omniprésentes dans le pays. Les maladies ayant les insectes comme le taon pour vecteur sont également présentes dans le pays. C’est par ailleurs le cas de la trypanosomiase africaine (maladie du sommeil). Outre les maladies vectorielles comme le paludisme ou encore la fièvre hémorragique, la fièvre de la vallée de Rift est également présente dans le pays.  Des cas de rage et de méningites ont également été enregistrés dans le pays. Le choléra est également présent au Burundi mais les épidémies sont peu fréquentes (épidémies tous les 5-10 ans). Les parasitoses intestinales et les cas de bilharzioses sont aussi fréquents dans le pays.

Préventions nécessaires avant de partir

Il est préférable de prévenir que de guérir. Ainsi, avant de se rendre au Burundi, il est indispensable de se faire vacciner contre la fièvre jaune (vaccin obligatoire pour l’entrée au pays). Se faire vacciner contre la rage et la méningite est également nécessaire puisque les épidémies arrivent toujours sans crier gare. Il est déconseillé de s’aventurer dans des eaux stagnantes, propices aux bilharzies. C’est également le cas pour la consommation d’aliments d’origines suspectes ou mal cuits. Ces derniers pourraient en effet entraîner des infections intestinales. Même si certains hôpitaux de la capitale sont bien équipés et offrent des soins adéquats, il est de souscrire une assurance assistance internationale en cas de séjour prolongé.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES